SAGE Sensée

Ça se décante enfin !

Suite à la finalisation du dossier, les travaux de curage du décanteur de la Marche Navire à Tortequesne ont été réalisés.

Créé en 2001, le décanteur de la Marche Navire sert à capter les matières en suspension, charriées par la rivière, afin d’éviter que celles-ci ne viennent envaser les étangs de Lécluse et de Hamel, situés en aval. Sans son action, les étangs de la vallée de la Sensée auraient un tout autre visage: celui de milieux aquatiques à l’agonie, comblés par les nombreux sédiments de l’amont.

Depuis presque deux décennies, cet équipement essentiel a bien rempli son rôle puisqu’il a capté 46.000 m³ de sédiments. Il était donc nécessaire de lancer une opération de curage.

Ainsi, la communauté de communes Osartis-Marquion, communauté d’agglomération du Douaisis, les départements du Nord et du Pas-de-Calais et le SyMEA se sont réunis pour financer ces travaux. Ces derniers ont commencé en août 2019 et se sont terminés au printemps 2020 avec le SyMEA comme maître d’ouvrage délégué.

Avec un budget final de 1 755 513,55€ , 46.000 m³ de sédiments ont ainsi été retirés du décanteur et des travaux de restauration écologique d’une partie des berges et de l’ilot séparateur ont été effectués. Finies les branches flottantes à la surface du décanteur et l’absence de végétation aquatique sur ce site.

Pour autant ces travaux ne sont pas une finalité. En effet, il est nécessaire de limiter l’apport de nouveaux sédiments dans le décanteur par la mise en place d’actions de lutte contre l’érosion et de déjà réfléchir au financement d’un prochain curage.

A lire également

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *